Des Anglais payent un SDF pour qu’il se fasse tatouer le front

Lors d’un enterrement de vie de garçon à Benidorm, en Espagne, des Anglais ont payé 100 euros un SDF pour qu’il se fasse tatouer le nom et l’adresse du futur marié sur le front.

En vacances à Benidorm, en Espagne, pour fêter l’enterrement de vie de garçon d’un de leurs amis, un groupe d’anglais a payé 100 euros un SDF pour qu’il se fasse tatouer le nom du futur marié sur le front, rapporte The Guardian.

Tomek, un jeune SDF de 34 ans originaire de Pologne, a accepté la somme que lui proposait le groupe d’amis et s’est donc fait tatouer : « Jamie Blake, North Shields, NE28 », soit le nom et l’adresse du futur marié. Cependant, la douleur était si importante pour Tomek que le tatoueur a dû stopper le tatouage en pleine séance, précise The Guardian. Le jeune homme se retrouve donc avec une moitié d’inscription sur le front.

Des photos du SDF en train de se faire tatouer ont été publiées sur Facebook, par le tatoueur britannique. Ces dernières, qui ont beaucoup choqué les internautes, ont depuis été retirées du réseau social.

«Ce qu’ils ont fait à cet homme est juste inhumain»

La présidente de la British Business Association de Benidorm a exprimé son indignation à The Guardian lorsqu’elle a découvert l’affaire : « Ce qu’ils ont fait à cet homme est juste inhumain. Je suis consternée. Comment des adultes peuvent-ils profiter de la vulnérabilité d’un individu ? Cet homme est désormais marqué à vie. C’est affreux de penser qu’avec un peu d’argent, on peut tout se permettre. Les touristes et les membres de la communauté anglaise sont choqués ».

À Benidorm, station balnéaire prisée par les touristes anglais, le comportement déplacé de ces derniers est souvent dénoncé par les autorités espagnoles. Et, ce malheureux événement n’améliorera sans doute pas les relations entre les touristes anglais et les autorités locales.

Article écrit par : ladepeche.fr