Tatouage de l’œil : une tendance dangereuse venue des Etat-Unis

Je suis tombé sur des sites qui parlent de tatouage de l’oeil : hé oui c’est -bizarrement- possible! Lancée par un criminel américain du nom de Jason Barnum, la mode du tatouage de l’œil est de plus en plus en vogue outre-Atlantique.

 

Une pratique grâce à laquelle il est possible de colorer l’œil, plus précisément la sclère (enveloppe blanchâtre dure et résistante qui recouvre l’œil) en rouge, vert, bleu et même noir. Mais avant de vous laisser tenter par cette tendance, voici les dangers qui peuvent en surgir.

Le principe

Trouvant son origine en Angleterre et aux États-Unis, le tatouage de l’œil est une pratique dont le procédé consiste à faire injecter dans le globe oculaire des pigments de couleurs. C’est cette injection qui permet de colorer le blanc des yeux en une couleur de choix. Soulignons qu’il s’agit d’une technique qui a été perfectionnée en 2007 aux États-Unis par Luna Cobra, un artiste tatouer. L’idée lui serait venue après que l’un de ses amis ait modifié avec Photoshop une photo de ses yeux pour les rendre bleus. Interviewé par BBC, il affirma que c’était juste un moyen d’apporter un peu de fantaisie dans la vie de tous les jours.

Pour que tout l’œil soit couvert, c’est-à-dire la partie blanche de l’organe dénommée sclère, plusieurs injections des pigments sont nécessaires.

Quels risques ?

D’après le Pr Gilles Renard, un ophtalmologue, sur le principe la technique du tatouage de l’œil ne poserait pas réellement de risque. Mais elle est jugée dangereuse par l’Association américaine d’optométrie qui souligne qu’à terme cette pratique pourrait causer l’aveuglement.

Tout d’abord, pour arriver à colorer l’œil, le tatoueur utilise, sans anesthésie locale, de petites aiguilles. Il faut souligner que ces tatoueurs n’ont généralement pas de formations médicales et ne disposent pas d’un matériel de qualité. De mauvaises manipulations pourraient donc perforer l’œil ou entraîner la pénétration de l’encre à l’intérieur de la sclère *. Ceci peut provoquer, parmi tant d’autres, des infections, une lésion du nerf optique et de la rétine, etc…

À titre d’exemple, nous avons l’artiste jamaïcain Mace qui a perdu la vue après s’être fait tatouer l’œil, sans oublier le rappeur polonais Popek qui a témoigné n’avoir pas pu dormir durant des jours en raison de fortes brûlures. Plein d’autres cas ont également été recensés et qui témoignent des nombreux risques liés à cette pratique.

* Source : http://www.magazine-racines.fr/tatouage-oeil/ et 

* Source : https://blogs.mediapart.fr/wonderdave/blog/240718/tatouage-de-l-oeil-une-tendance-dangereuse-venue-des-us

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *