La symbolique des tatouages : X

Le « X » que de nombreux adeptes du mouvement punk straight edge se font tatouer (le plus souvent sur le dos des mains) est dérivé de l’un des principes de base de cette sous-culture, le renoncement à l’alcool, au tabac et aux drogues. Selon le groupe : américain straight edge The Teen Idles, cette forme d’identification a débuté vers 1980 à l’occasion de la tournée du groupe aux États-Unis. L’histoire veut qu’à leur arrivée dans l’un des clubs où ils devaient se produire, la direction de la salle découvrit que tous les membres du groupe étaient mineurs et qu’ils n’étaient donc, légalement, pas autorisés à entrer. Un arrangement fut trouvé un grand « X » fut tracé sur le dos de leur main pour indiquer au barman qu’il était interdit de leur servir de l’alcool. À leur retour à Washington DC, leur ville d’origine, les membres du groupe demandèrent aux patrons des autres clubs d’adopter ce principe avec leurs clients, pour que les mineurs puissent assister à leur concert sans qu’aucun alcool ne leur soit servi. L’idée se répandit rapidement et le mouvement straight edge adopta le « X » comme symbole de son mode de vie.