La symbolique des tatouages : Méduse

Selon la mythologie grecque, Méduse était une jeune fille très belle qui, par punition, fut métamorphosée en monstre à chevelure de serpents. Plusieurs versions coexistent quant au motif de cette punition. On raconte qu’elle aurait été violée par le dieu de la mer Poséidon dans le temple d’Athéna, ou qu’elle aurait déclenché la colère de la déesse en affirmant qu’elle la surpassait en beauté. Dans les deux cas, Athéna la métamorphosa en monstre aux cheveux de serpents et l’ensorcela de manière à ce que toute personne la regardant soit pétrifiée. Dans une variante, elle erra ensuite sur terre au désespoir et aboutit en Afrique. Les jeunes serpents «éclosant » de sa chevelure et tombant au sol seraient l’explication de l’abondance de serpents venimeux en Afrique. Après son assassinat par Persée, la déesse Athéna aurait accroché la tête de Méduse sur son bouclier afin de plonger ses ennemis dans la terreur. Divers vestiges ont montré que chez les Grecs anciens, son image était dotée de pouvoirs apotropaïques (protégeant des influences maléfiques). En tant que tatouage, Méduse est aujourd’hui très prisée des fans d’imagerie d’horreur.