La symbolique des tatouages : kanji

Basés sur les anciens caractères chinois, les kanÿi sont des symboles décoratifs élaborés participant au système d’écriture japonais, chacun exprimant un mot entier ou la racine d’un verbe ou d’un adjectif (et non un son comme dans les alphabets occidentaux). En tatouage, le plus grand risque provient de ce que le kanji est souvent posé par un tatoueur qui connaît mal les kanji ou le japonais. La signification réelle du tatouage peut alors se révéler totalement différente de l’intention initiale de son porteur. Tout comme avec nos homonymes, de nombreux kanji ont de multiples significations.

Une autre erreur courante consiste à combiner deux kanji dont l’association produit une signification différente de celle attendue. Pour ces raisons, l’usage du kanji a perdu en popularité en Occident ces dernières années. Si vous envisagez de vous faire poser un tatouage en kanji, le plus prudent reste de le faire au Japon ou de vous adresser à un artiste maîtrisant parfaitement la langue japonaise.